Fabricants

Information

La testostérone est la principale hormone masculine. Sa quantité normale contenue dans le sang contribue à maintenir l’organisme masculin en bonne santé physique et psychologique. C’est justement cette hormone qui fait d’un homme un homme.

Il existe certaines normes de taux de testostérone, variables selon l’âge de l’homme. Le taux moyen de testostérone est compris entre 10 et 40 ng/dl. L’hormone atteint son taux maximal entre 14 et 19 ans. Un taux élevé de testostérone est observé jusqu’à l’âge de 25 à 30 ans, puis il se met à baisser progressivement après 30 ans. Alors l’homme ayant célébré ses 40 ans voit son taux de testostérone baisser de 1% chaque année. C’est ainsi que, vers ses 60 ans, l’organisme masculin subit une baisse d’un cinquième de sa testostérone.

Quels sont les risques pour l’homme dans le cas d’une insuffisance de testostérone ? Dans le cas où la baisse ne serait pas due à l’âge, un taux de testostérone inférieur de 10 ou 12 % mène à ce que l’homme devienne efféminé, doux et sensible. Tandis qu’un taux de testostérone supérieur à la norme de 10 ou 12 % fait apparaître chez l’homme de l’agressivité et un faible instinct de conservation. Un cas clinique, qui se manifeste par le manque de testostérone en fonction de l’âge, est déterminé comme le soi-disant « climatère masculin ». Ses symptômes essentiels sont les suivants : une baisse de la capacité de travail et de l’immunité, des états dépressifs et de l’irritabilité, la baisse de la masse musculaire et de la vigueur sexuelle, la friabilité osseuse, l’aggravation des maux en fonction de l’âge. Au cours de leurs études, les cardiologues et les endocrinologues ont révélé que le déficit temporaire de testostérone peut provoquer, même chez les jeunes, un infarctus du myocarde.

 

 


Meilleures ventes